La vie est un tas de bûches


Vivre c'est comme entasser du bois. Sortir se blottir contre la glace et prendre tout ce qu'on peut emporter de précieux dans nos bras. Ne pas sous estimer les brindilles. Les plus petites brindilles font les plus gros feux. Rentrer au chaud et faire le point. Trier, ranger, jeter, brûler. Ressortir dans les heures froides, et ne rien voir d'autre que les bûches. S'emparer des plus belles. Les stocker au chaud pour vivre tranquille un moment, entre un feu grassouillet et des sourires menus. Alors la mort n'est plus que la fin d'un tas de bûches qu'on a mis tout l'hiver à brûler.

2 commentaires:

koukistories a dit…

Cette photo a été prise en Allemagne ? le texte, je sais d'où il vient et j'aime bien ! la photo encore plus cette fois !

La Méduse et le Renard a dit…

Merci pour le texte...Pour la photo, je ne sais pas du tout où elle a été prise, mais elle aurait pu venir de pas mal de trous paumés différents.