Prends le risque


Laisse tomber
Nous verrons bien si
c'était fragile

SMIC


On serait riche
mazette
si penser à
ceux qu'on aime
était payé
10 balles
de l'heure

Un peu de patience


Ce mauvais souvenir
ne sera bientôt plus
qu'un mauvais souvenir

Marathon


Les 100 pas dans
l'appartement vide
et toujours pas
la trace d'une
ligne d'arrivée

Sans doute un vieux réflexe mélancolique


On n'est jamais
à l'abri
d'une bonne nouvelle
d'une bonne grosse nouvelle
bien massive
qui pèse son poids
alors on se protège
comme on peut
dès fois qu'elle
finirait vraiment
par nous
tomber dessus

Cette gymnastique de vivre


Tout un tas
de raisons
nous poussent
à nous lever
tout un tas d'autres
nous tirent
vers le bas
Il s'agit de
frôler l'extase
en évitant
l'écartèlement

Le courage


Je ne l'ai pas 
trouvé non plus
au fond
de mes poches

Minuscule sauterie Nuit Myrtide


Petite rencontre/"dédicaces" totalement improvisée et sans filet ce samedi 16 septembre à Veyre-Monton (63) en compagnie de Dimitri Vazemsky et de Rémi Vimont pour papoter autour d'un verre. Il y aura notamment mon dernier bouquin paru chez Nuit Myrtide "Maudire le béton", "Lexique du paysage" (un petit livret imagé autour de la résidence de Dimitri à Veyre Monton) et des bouquins des éditions polonaises "Format". Y aura aussi plein d'autres bouquins Nuit Myrtide ("Des caisses !" Me souffle Dimitri).

Si le cœur vous dit de passer boire un verre, ça se passera au couvent (rue du couvent) de Veyre-Monton (63960), à partir de 17h.

Bien planquée


La plénitude
doit se cacher
quelque part
dans toutes
ces choses
qui manquent

Brouillard


Il suffit
de mettre
les trous
en face
des yeux

Ma part du butin


On dirait bien
que ce petit
matin ensoleillé
a déballé
tout ce qu'il avait
sur le cœur
Tu en fais partie

Tout chose


Comme une
sonnerie de réveil
au milieu des
chants d'oiseaux

Chienne de vie


Allez s'te plait
un p'tit effort
quoi
Rends-lui
le sourire
On te demande pas
la lune
Même une vieille
licorne estropiée
ou
un arc-en-ciel délavé
feront l'affaire

800 tr/min


La liste de courses
est passée à
la machine à laver
Elle a l'air de
deux souvenirs emmêlés
Pour le meilleur et
pour le pire
Une tomate farcie
à la litière pour chat

Ouille


Nous caressons
l'espoir
Il pique

Hémorragie


Il lui arrache
un sourire
Et le silence ressemble
à une hémorragie
de bonheur

Pointes


Il n'y a que
toi et la lumière
pour entrer
dans la chambre
sur la pointe
des pieds avec
des gros sabots

Sous les apparences


Un agneau dort
tout au fond d'elle
Elle ne l'expose
que très rarement
Pour dissuader
les p'tits curieux
un loup enragé
garde l'entrée

Charogne is dead


Les éditions Asphodèle qui éditaient la revue Charogne ferment leurs portes et je vais donc laisser la bête se consumer et redevenir poussière. Si à tout hasard un éditeur était intéressé pour reprendre le flambeau et imprimer la revue (je m'occupe de tout le reste), j'en serais ravi, sinon j'en resterai là car je ne souhaite pas continuer à sortir la revue au format numérique et ma saleté d'imprimante est incapable de fournir un rendu satisfaisant. Quoi qu'il en soit, ç'aura été une chouette aventure et je remercie tous les faiseurs de mots et d'images qui ont participé au projet !

Collectionnite

© photo : Barry Rosenthal

Elle a une tête
à faire la collection
des peines perdues

Lettres Rouges





Petite visite hier à deux pas de chez moi, aux troglodytes de Veyre-Monton (63), où l'ami Dimitri et son acolyte Rémi préparent la prochaine installation des LETTRES ROUGES. Des mots, des sourires et le ciel bleu, que demander de plus !

Brut


Le jour t'a
caressé
enduit
modelé
bichonné
Il a oublié de
te vernir

Papotage


Sur la table
de l'entrée
une carte postale
et une facture
parlent de la pluie
et du beau temps

Les bases de la géométrie


Tes yeux ronds
posés sur un carré
de ciel bleu

Rentrée


C'est r'parti
piano piano
pas besoin des
chapeaux de roues
On retourne au turbin
les mains dans les poches
noyés dans
des souvenirs d'eaux bleues
Ce matin
les nuages ont
la même forme mais
pas la même saveur
Celui-ci par exemple
est une glace onctueuse
parfum punaise écrasée